Directives éditoriales

La première page de ce document comprendra :

  1. Le titre ou le sujet ;
  2. Le nom du (de la) doctorant(e) ;
  3. L’université d’inscription et le nom de la personne dirigeant la thèse ;
  4. L’adresse du (de la) doctorant(e)  (affiliation, adresses postale et électronique);
  5. La date de la première inscription en thèse ;
  6. Un maximum de cinq (5) mots clés.

 

Les candidats dont la proposition est sélectionnée par le comité scientifique devront rédiger et envoyer un document d’environ 15 pages détaillant la problématique, la méthodologie et les résultats éventuels et ce, dans les 2 mois qui suivent la réponse du comité.

Les papiers soumis feront l’objet d’une double évaluation par deux membres du comité scientifique, membres qui auront préalablement signé un engagement sur l’honneur de ne pas diffuser, utiliser ou citer sans autorisation écrite des auteurs. Chacun des deux évaluateurs remplira une grille d’évaluation soulignant les points forts et les points faibles de la recherche et ce, à tous les niveaux : définition de la problématique, choix de la méthodologie, pertinence du cadre théorique mobilisé et pertinence de la bibliographique. Chacun d’entre eux recommandera la publication, le rejet ou la publication conditionnelle à des modifications. L’éditeur en charge de cette rubrique de diffusion prendra et transmettra la décision finale, ainsi que les commentaires et suggestions et le délai octroyé pour la révision du papier pour une nouvelle soumission s’il y a lieu.

Objectif

L’objectif de l’opportunité de publier sous forme de working-paper de L’AICRI la recherche des étudiants en 2ème ou 3ème année de thèse de doctorat, ou de jeunes chercheurs est de les aider à progresser dans leur travail de recherche et de les préparer à la rédaction de papiers qui seraient soumis à des conférences ou des revues reconnues.

Les doctorant(e)s et jeunes chercheurs désirant soumettre leur travail sont invités à envoyer un document de 4 pages résumant la problématique de la recherche, la méthodologie, les résultats attendus et les difficultés rencontrées ou anticipées. Ce document doit indiquer les références bibliographiques majeures (5 à 10) servant de base théorique à la thèse.

Procédure d'évaluation

Les textes seront évalués en aveugle par au moins deux chercheurs considérés par deux membres du comité scientifique de l’AICRI, membres compétents dans le champ d’expertise du papier soumis. Les grandes lignes balisant l’évaluation sont synthétisées en une grille qui guidera les évaluateurs dans leur décision d’accepter ou pas le papier soumis. Les composantes de cette grille peuvent être consultées sur le site de l’AICRI, à la rubrique Grille d’évaluation, mais seuls les évaluateurs autorisés peuvent la télécharger.

Les auteurs sont invités à en prendre connaissance pour s’assurer de la conformité de leur texte aux attentes du comité scientifique. Les auteurs sont également invités, sous peine de rejet de leur proposition, à s’assurer que le contenu de leur texte ne permet pas leur identification.

Les évaluations seront renvoyées aux auteur. Quatre situations pourront se présenter :

  1. Acceptation sans modification ;
  2. Acceptation moyennant modifications mineures ;
  3. Acceptation moyennant modifications majeures ;
  4. Rejet.

 

L’éditeur en charge de cette rubrique de diffusion prendra et transmettra la décision finale, ainsi que les commentaires et suggestions et le délai octroyé pour la révision du papier pour une nouvelle soumission s’il y a lieu.

Directives éditoriales : Indications aux auteurs

  1. La mise en page (format A4 ou 8½ x 11) devra prévoir des marges (supérieure, inférieure et latérales) de 2,5 cm.
  2. Le texte ne doit pas excéder 25 pages y compris les notes de fin de document, la bibliographie et les annexes. Il sera écrit en Times New Roman (12 points), en interligne un et demi et sera justifié (aligné à gauche et à droite). Les pages numérotées seront sans en-tête ni pied de page.
  3. Premières pages :
    1. La première page, non numérotée, comprendra uniquement :
      1. Le titre de l’article (Times 18 gras) ;
      2. Le(s) nom(s) de(s) auteur(s) et leur affiliation (Times 14 gras)
      3. Les adresses postale et électronique de l’auteur à qui la correspondance doit être adressée;
      4. Un résumé à interligne simple d'environ 500 mots, contenant notamment l’objectif de la recherche, les éléments essentiels de son cadre théorique et méthodologique ainsi que ses principaux résultats;
      5. Un maximum de cinq (5) mots clés.

 

  1. La deuxième page ne doit contenir que le titre de l'article et le résumé; elle ne doit pas mentionner le nom de l’auteur ou des auteurs.

Comité scientifique

Turcotte Marie-France, ESG UQAM, Chercheur principale CRSDD et directrice de REED (Canada)

Lang Pascal, Département de recherche opérationnelle, Université Laval (Canada)

Paz Mendez, Département de mathématique, Espagne

Kais Bouslah, St Andrews University, Écosse

Jamal Ounniche, Edinbrough University, Écosse

Abdelmajid Hmaittane, Université du Québec à Chicoutimi, Canada

Rachid Ghilal, Université du Québec à Rimouski, Canada

Hajer Tebini, ESG-UQAM

Théophile Serge Nomo, UQTR

Fred Celimène, UAG, France

Kinvi Logossah, UAG, France

Hocine Sadok, UHA, France

Ahmed Marhfor, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Canada

Salma Damak, IHEC, Tunisie

Université de Guyane, France

Abdelatif Obaid, UQAM, Canada

Comité scientifique restreint

Mzali Bouchra, ESG-UQAM, Chercheur CRSDD et directrice recherche de l’AICRI

Hervieux Chantal,….(Canada)

Peretti Jean-Marie, ESSEC (France)

Lilti, Jean-Jacques, IGR, France, Responsable Master Gestion des Risques (France)

El Badraoui Khalid, ENCG Agadir (Maroc)

Mhamdi Mohamed, Université de Fes (Maroc)

Perez Blanca Gladish (Espagne)

Olfa Zeribi, IHEC (Tunisie)